Mon train HO
Mes débuts (un peu d'histoire !)

 

Ma passion du train est très ancienne, lorsque j'étais jeune, à l'époque, tous mes Noël étaient consacrés à ce "jouet". J'ai donc débuté avec un coffret mécanique (hé oui, ça date !), une loco à vapeur Jouef "708", puis, à chaque Noël, la collection s'est enrichie d'une motrice BB16001 et d'un transfo (disjoncta 600 pour les connaisseurs), d'un diesel BB66150 (toujours chez Jouef), avec de temps à autre des achats de wagons ou de rails.

Ce circuit, tout d'abord fixé sur une simple planche de bois que je rangeais derrière l'armoire de ma chambre, s'est bien évidemment agrandi et donc il a fallu trouver un autre système.

Une place me fut donc réservée dans le sous-sol du pavillon, et mon oncle m'offrit une planche de 2,50m x 1,20m sur laquelle j'ai installé les rails bien sur et quelques maquettes.

C'était déjà beaucoup mieux puisque le circuit était toujours prêt et ne nécessitait aucune préparation pour "jouer". Toutefois, d'autres problèmes sont apparus rapidement : le sous-sol n'étant pas chauffé et un peu humide, et les rails Jouef de l'époque étant métalliques, elles rouillaient assez rapidement et donc les faux contacts étaient fréquents, ce qui nuisait fortement au  fonctionnement des trains.

Le circuit fut à nouveau déménagé pour être installé dans un autre coin du sous-sol qui permettait une extension du réseau : une autre planche plus petite, pour y faire une gare terminus. Bien évidemment, les problèmes de rouille n'étaient pas résolus et il fallait régulièrement entretenir les rails (papier émeri très fin, alcool à brûler), ce qui était très contraignant. Le décor s'était étoffé avec maintenant un petit village et une gare (classique !) avec ses quais (essentiellement du Jouef).

 
 

Pages trouvées