Le Digital

Nous nous sommes mis au Digital il y a peu de temps (dernier trimestre 2006), il nous reste encore du matériel à équiper d'un décodeur. Pour les autres, nous les avons équipés de décodeurs Lenz Silver, qui nous donnent entière satisfaction, pour un prix raisonnable et des fonctions suffisantes. Certaines machines ont été équipées de décodeurs Roco, qui sont très bien également.

Au niveau de la centrale, c'est une Multimaus de Roco (voir photo) qui pilote les machines. Cette centrale est capable de piloter aussi les accessoires, mais il faut bien sur ajouter des récepteurs pour les aiguillages, ce qui augmente fortement le coût. De toute façon, il est à mon avis peu pratique de jongler entre la commande d'une ou plusieurs machines et des aiguilles sur la même centrale. A l'arrivée en gare d'un train, cela doit être un peu la panique ! D'ailleurs, nous envisageons déjà l'achat d'une autre Multimaus (branchée sur le même ampli), de façon à gérer plusieurs trains plus facilement.

L'installation des décodeurs dans les machines récentes est très simple puisqu'il suffit en général de brancher la prise NEM, et cela doit fonctionner. Pour les machines plus anciennes ou non équipées de prise NEM, cela se complique un peu puisqu'il faut couper et souder des fils, et aussi faire attention aux ampoules d'éclairage 12v qui doivent être changées (ou remplacées par des LED), en effet, en digital, la tension est de 16-18v, ce qui pourrait soit griller les ampoules, ou pire, les faire chauffer et faire fondre le plastique de la machine.

Le fonctionnement en digital est un peu déroutant car il faut penser un peu "informatique" avec les adresses des locos, les crans de vitesse...etc. Rassurez-vous, c'est quand même simple et il suffit de quelques manipulations pour s'en sortir. A cet effet, la Multimaus et d'autres centrales d'ailleurs, intègre une touche d'arrêt d'urgence bien pratique !

Avantages et inconvénients :

Avantages : un câblage du réseau extrêmement simplifié (à la limite, même pour un réseau assez important, 2 fils suffisent pour un fonctionnement basique)

                  des fonctions supplémentaires : allumage ou extinction des feux à partir de la commande, possibilité de sons, une société équipe même les motrices électriques de pantographes motorisés !

                  les phares, feux et éclairages des voitures sont allumés même à l'arrêt en gare et ne varient pas en fonction de la vitesse

                  des fonctions impossibles à réaliser en alimentation conventionnelle : par exemple, garer plusieurs motrices sur la même voie de garage

                  la simulation de l'inertie au freinage et à l'accélération, paramétrable dans les décodeurs

Inconvénients : Le prix bien sur,

                    une philosophie de fonctionnement un peu déroutante surtout pour les réfractaires à l'informatique !

                    la nécessité de connaître des bases d'électronique pour équiper des machines anciennes

                    certaines machines très difficiles à équiper, voire même impossible       

                    le coût (encore !) pour réaliser des arrêts et démarrages progressifs aux signaux, quoique, en analogique, c'est pas donné non plus !

Sachez aussi qu'une motrice non équipée de décodeur ne doit en aucun cas être mise sur un réseau digital, à cause de la tension de 16-18v alternatif. Par contre, l'inverse est possible.                  

                  

horizontal rule

 

La Multimaus Roco

Très pratique, on peut se déplacer avec (cordon de 2m env)

Décodeur installé

Lenz Silver dans une BB67400 Piko

Retour sommaire