Les Plantes :

Au départ, nous avons acheté 2 nénuphars et quelques plantes de rives (pieds dans l'eau), puis nous avons récupéré quelques élodées et quelques pieds de roseaux dans un étang.

Les élodées se multiplient très vite dès le printemps, à tel point qu'il faut en enlever régulièrement pour éviter qu'elles ne recouvrent toute la surface. Heureusement, ce travail est très facile, avec un râteau par exemple.

Ces plantes flottantes sont très efficaces pour oxygéner l'eau. D'autre part, elles forment un tapis assez dense servant de cachette à de nombreux animaux et notamment aux alevins, ce qui leur évite d'être dévorés par les plus gros.

En plus, en plein été, leur couleur vert brillant est très décorative (voir photo).

Pour ce qui est des roseaux, leur multiplication est également très rapide et il faut aussi en enlever (c'est un peu plus dur) régulièrement. On peut limiter leur prolifération si l'on ne met pas de terre au fond du bassin (voir chapitre "erreurs à ne pas faire"), car les rhizomes ne peuvent progresser.

Les nénuphars quant à eux, nécessitent juste que l'on enlève les feuilles qui meurent après quelques temps, cela évite de polluer le bassin avec des résidus qui pourriraient au fond. Cette précaution est d'ailleurs valable pour toutes les plantes autour du bassin, surtout à l'automne.

Pour les abords, nous avons disposé d'autres plantes qui, en plus de leur fonction décorative, assurent une protection des animaux (grenouilles…) qui se réfugient en dessous.