Fabrication de moteurs d'aiguillages

Les moteurs d'aiguillages sous table coûtent cher, voici une solution pour les fabriquer, si toutefois vous pouvez disposer de lecteurs CDROM de récupération. Quelques minutes suffisent pour créer un moteur (sans compter le temps de séchage de la colle). Attention, il vaut mieux prendre des moteurs avec une vis sans fin car ainsi le bloc mobile est bloqué dans sa position (on ne peut pas le bouger à la main).

 

Le mécanisme est démonté

On ne garde que le nécessaire

Collage des fins de course

Les inters fins de courses miniatures sont collés de façon à ne laisser qu'environ 1,5 cm de course au bloc mobile

Soudage des diodes

Les diodes sont soudées sur les contacts à ouverture des inters (respecter le sens des diodes)

C'est presque terminé

On colle (toujours à l'époxy) une tige au centre du bloc mobile, et on soude une résistance de 22 ohms en série avec l'alimentation

Schéma électrique

Le fonctionnement sera assuré soit par un inverseur, soit par les contacts d'un relais (maintenu)

Après séchage, on peut mettre en place le moteur, il sera fixé sous la table, de façon à ce que la tige soit dans l'axe de fonctionnement de l'aiguillage. Une autre tige reliant la commande de l'aiguillage traversera la table (trou assez grand pour permettre le mouvement) et sera soudée ou collée à la tige du bloc mobile. Pour régler le fonctionnement, on agit en tordant + ou - les lames des inters de façon à obtenir un déplacement idéal (c'est très simple à faire).